<
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Catégories

9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 19:50

Nous parlons de  diabète de type 2 lorsque l’organisme est incapable de réguler le taux de glycémie ( taux  de sucre  dans le sang). La glycémie se trouve au-dessus des taux normaux .

 

 Avec le temps, cette glycémie élevée produit des produits de la glycation des protéines.(glycation = est une réaction entre un sucre (glucide) et une protéine. Elle génère des protéines glyquées qui ne peuvent être ni détruites, ni libérées de la cellule dans laquelle elles s'accumulent.


La glycation a des conséquences dans tout l’organisme, et joue notamment un rôle important dans la genèse de certaines maladies en provoquant des lésions cellulaires, tissulaires, et vasculaire, athérome).

Le diabète de type 2 se manifeste généralement passé l’âge de 40 ans, mais aujourd’hui de plus en plus d’enfants et d’adolescents sont touchés. La prise de poids important au niveau du ventre peut être un signe de l'installatation de l'insulino-résistance.

 

 

L’alimentation riche en gras et en sucre  ainsi que l'absence d'activité physique  sont les facteurs qui contribuent à l'installation du problème.  Avec le temps, cela cause une résistance à l'insuline. Cette résistance à l’insuline est la première étape  vers le diabète de type 2.



L’insuline est un pass qui permet aux muscles et au foie de stocker  le glucose (le sucre), source d’énergie.

 

 Dans l'insulio-résistance, le glucose ne pénètre plus aussi facilement dans les cellules musculaires ou hépatiques. AU départ, le pancréas va produire plus d'insuline pour compenser le problème. Puis le pancréas va s'épuiser et la fabrication de l'insuline ne sera plus assurée correctement.



Dans un premier temps, nous avons unehyper-insulinisme puis déficit de l'insulino-sécrétion.

Nous constatons aussi un stress oxydatif dans cette pathologie.



Alimentation :



Manger des légumes et fruits à tous les repas

Consommer desféculents semi-complets ou complets le midi 

Associer les 2/3 légumes à 1/3 féculents

Eviter voir supprimer les produits riches en sucre raffiné (sure, bonbons, soda, viennoiseries).

Préférer les viandes maigres

Manger du poisson au moins 2 ou 3 fois par semaine

Eviter les féculents ou farineux le soir pour limiter le relance pancréatique (repos pancréatique pour la nuit)

 

Micro-nutrition :

 

Chrome : optimise l'action de l'insuline sur les récepteurs et les cellules cibles. Aide l'insuline a être plus efficace



Phytothérapie :



Cannelle : limite la formation des produits de la glycation.



clou de girofle : optimise l'action de l'insuline sur les récepteurs et les cellules cibles



Ginseng: réduit l'hypercotisolémie qui diminue l'efficacité de l'insuline



Remise en mouvementest très importante car elle permet une régularisation de la glycémie sans l'intervention de

de l'insuline (30 min par jour minimum)

 

DIABETE.jpg

 



 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christelle DALLERAC - dans conseils naturels
commenter cet article

commentaires