<
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Catégories

9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 20:54

Les causes de ce problème ne sont pas encore  élucidées, mais des anomalies neuro-vasculaires semblent être à l'origine des douleurs du à l' augmentation du calibre des vaisseaux et de la perméabilité vasculaire. Les symptômes  ont été reliés à une diminution du flux sanguin cérébral. Par ailleurs, certains neurotransmetteurs comme la sérotonine influenceraient cette pathologie dans la première phase de vasoconstriction. Lors de la deuxième phase plus douloureuse, c'est  une vasodilatation qui se passe.

 

Mais la migraine a  aussi pour source de nombreux facteurs environnementaux.

 

Le dérèglement hormonal du syndrome prémenstruel peut être à l'origine d'une crise migraineuse.

 

Les soucis,  les contrariétés, le surmenage la dépression mais aussi les carences en Fer ou en magnésium sont aussi sources de céphalées. Le manque de fer, même sans symptôme visible peut accentuer  les crises. Il induit un déficit en globules rouges qui réduit l'alimentation en oxygène du cerveau.

 

Les efforts physiques ou intellectuels permanents , entraînant de la fatigue peuvent être une des causes. Le stress crée un afflux d'adrénaline qui pompe les sucres du sang et le changement rapide de teneur en glucose pouvant causer un mal de tête.

 

Les  allergies alimentaires, les repas trop riches, le mélange de boissons alcoolisées, un jeûne de longue durée et les troubles hépatiques peuvent aussi être au banc des accusés.  Le mauvais fonctionnement hépatique engendre toxines et inflammation.

 

Les excès ou manque de sommeil, l'hypothyroïdie, l'hypotension ou l'hypertension provoquent aussi des crises de migraine

La déshydratation  est aussi une cause de maux de tête. L'épaississement du sang se ressent pour la circulation dans le cerveau

Un état grippal ou la sinusite, non forcément ressenti, occasionne des maux de tête sur plusieurs jours.


Solutions naturelles pour améliorer le terrain migraineux :

       -  Grande camomille a une action anti-migraineux. Déconseillée aux femmes enceintes  et aux enfants de moins de 2 ans

   - Le saule blanc : analgésique naturel et anti-inflammatoire,déconseillé pendant la grossesse et aux femmes allaitantes ainsi que les enfants de - de 18 ans

 

     - Le ginkgo Biloba : Micro-circulatoire et anti-spasmodique. A éviter chez les femmes enceintes et allaitantes. Pas d'indications chez les enfants et les ados. attention ne pas utiliser avec les anti-coagulants et l'aspirine.


 

Avec du stress : +  Magnésium + plantes sédatives (valériane, passiflore, griffonia, etc...)

avec des troubles hormonaux : voir au rééquilibrage hormonale avec les plantes à action endocrinienne.

Avec une grosse fatigue physique et psychique : voir le taux de la ferritine + magnésium

Avec des troubles digestifs  : drainer le foie avec l'artichaut ou le radis noir. Manger léger, éviter les abus de produits laitiers et de gluten. 

Avec une grande sollicitation intellectuelle :    

L'association grande camomille/ ginkgo est très bien pour les migraines des étudiants.

Avec sinusite : radis noir, cyprès

 

Alimentation

Les boissons à base de thé et de maté peut être une aide,

L'alcool, le vin,la tabac, les sodas, le fromage, le chocolat, les viandes rouges sont à éviter.

Alimentation légère, bouillon de légumes, monodiète de pommes cuites au four.

 

Le Bain chaud ou la bouillote sur le foie,le repos au calme dans une pièce sombre avec une compresse froide sur le front peut aider.

 

MEMOIRE.jpg

 

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christelle DALLERAC - dans conseils naturels
commenter cet article

commentaires