<
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Catégories

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 08:34

SURPOIDS2

 

Le surpoids, ce n’est pas que alimentaire, c’est aussi émotionnel.

 

Si les personnes qui se mettent au régime maigrissent souvent bien. 90 % d’entre elles reprennent leur poids de départ voir plus en moins de 3 ans.

 

 Les restrictions alimentaires ou cognitives sont accusés d’être iatrogènes et d’entrainer voir d’aggraver les troubles alimentaires et d’autres troubles psychopathologiques.

Pour rester en dessous de son poids d’équilibre, les personnes sont obligées d’imposer des règles alimentaires strictes. Ces comportements dérèglent les systèmes de régulations physiologiques de faim et de satiété. De plus, l’atrophie du tissu adipeux augmente le poids d’équilibre.

 

Pour avoir une meilleure gestion de sa silhouette, il faut être capable d’écouter les sensations internes de notre corps de faim. Accepter cette idée, c’est aussi accepter de ressentir toutes nos sensations émotionnelles. Ressentir les vides de notre vie.

 

Et si cette pseudo faim était tout autre chose, si c’était plutôt une faim émotionnelle, une faim d’affection, de bien-être, de protection….et si manger était la seule réponse pour survivre, faire le poids pour faire face aux évènements.

 

Alors au lieu de se focaliser sur l’assiette, il serait bon d’apprendre à repérer les émotions qui nous alourdissent

 

Prendre du poids lors d’un stress, c’est se positionner avec le yang, le cote masculin, avec détermination, volonté, se préparer au combat, à affronter les problèmes, les porter ou les supporter.

 

Maigrir, c’est réagir avec son coté ying, s’abandonner aux émotions, se laisser traverser par elles, les ressentir, les accepter sans combattre….

Partager cet article

Repost 0
Published by Christelle DALLERAC - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires

anonyme 12/05/2014 13:02

C'est bien joli les ecrits mais Comment passer à l'action alors que je suis décidée à perdre du poids et curieusement une peur panique et irrationnelle arrive je stresse à en pleurer et donc je mange .
Nathalie

christelle 12/05/2014 14:35

Bonjour nathalie,

Il peut etre bon de chercher que se cache derrrière votre peur..Perdre du poids nc'est avant tout perdre quelque chose... Nous perdons des cgens, des situations, des objects auquels nous tenons...et ca ne fait pas plaisir...
Je pense que l'idéal s'est plutot travailler sur les ressentis pour favoriser l'amincissement
belle journée