<
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Catégories

8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 20:21

La nature des activités physiques les plus appréciées ne sont pas les mêmes en fonction des personnalités : épicuriens (pour le plaisir...), leaders (pour la conquête ...), combatifs (pour la lutte...), affectifs (pour le plaisir d'être bien dans son corps, avec les autres...).

La remise en mouvement nécessite, comme le changement alimentaire, une pédagogie spécifique permettant de résoudre les difficultés de certaines personnes à pratiquer une l'activité physique :
- L'absence de culture, de sensations, de plaisir, et le manque de temps, d'organisation...
- L'existence de croyances : faire du sport ne fait pas maigrir..., ou donne faim....
- Enfin, les conseils usuels ne sont pas toujours très attractifs ;, selon les personnalités, l'idée de descendre une station de métro avant son arrêt habituel ou de monter les escaliers - plutôt que d'utiliser l'ascenseur - est plus ou moins réjouissante.

C'est pour cela que de nouvelles approches pédagogiques ont été envisagées.
Elles sont issues d'une collaboration entre PiLeJe et le LEPHE (Laboratoire d'Exploration Physique de l'Exercice d'Evry - Pr. Véronique Billat).

Les travaux du LEPHE parlent des constatations suivantes :
- pour un effort d'intensité importante, les substrats énergétiques utilisés sont les sucres.
- pour un effort soutenu, mais non intense, les substrats énergétiques utilisés sont les graisses.

Dans le cadre d'un régime restrictif, un effort d'intensité importante aura pour conséquences une fatigue et une augmentation de l'appétit.

Afin d'utiliser un maximum de graisse pour un minimum de fatigue, il est conseillé de marcher, trois fois par semaine 30 minutes, d'un pas soutenu (lors d'un effort soutenu, il est possible de parler sans être essoufflé).

Partager cet article

Repost 0
Published by Laboratoire PILEJE - dans Micronutrition
commenter cet article

commentaires