<
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Catégories

1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 12:25
Nos habitudes alimentaires routinières participent à la naissances des intolérances. Par une réadaptation alimentaire adéquate vous avez l'occasion d'améliorer considérablement votre état de santé.

1) Faire le dépistage de vos intolérances alimentaires et les supprimer au moins deux mois.

2) Faire le rééquilibrage de votre flore intestinal avec l'apport de probiotiques

3) Ne pas manger de sucres de toutes sortes aux repas voir au moins au repas du soir. Les sucres peuvent gêner la digestion des albumines et consuire à des ballonements et à d'autres troubles de la digestion.

4) Les produits fortement dénaturés (farine blanche, sucre blanc,etc...) doivent être évités pour leur faible valeur nutritive et leurs effets indésirables. Le sucre industriel épuise le pancréas . le sucre blanc crée une acidose intestinale qui fait fuir les minéraux.

5) Le café, l"alcool, le thé noir sont irritants pour l'organisme. Ils réduisent l'assimilation des minéraux de la nourriture et en particulier l'assimilation du fer.

6) diner le plus tôt possible le soir et léger car le l'organisme a une performance digestive plus faible qu'en journée.

7) respecter la régle de rotation alimentaire. Si vous consommez des pâtes le lundi, il faudra ne pas en remanger avant le jeudi. Grâce à cette rotation les intolrances seront réduites.

8) bien prendre le temps de mastiquer. elle permet une meilleur secrétion des sucres gastriques, meilleur digestion et  favorise la sasiété.

9) éviter sur une même journée d'apporter une seule et même famille d'aliments. EX : muesli le matin, pâtes le midi, pain au chocolat au gouter et le soir fromahe avec du pain. Résultat : Vous avez mangé 4 fois du blé dans une seule journée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christelle DALLERAC - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires