<
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Catégories

27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 20:04
Le fer peut être une cause biologique de fatigue qu'elle soit physique ou psychique.
une fatigue  physique : le fer est impliqué dans de nombreuses fonctions biologiques et notament le transport de l'oxygène. Une diminution du taux d'oxygène aux tissus musculaires entraine une fatigue physique et un affaiblissement de nos capacités à l 'effort.
Une fatigue psychique : Le fer joue également un rôle dans la synthèse des neuromédiaterus (sérotonine, dopamine, noradrenaline). Un manque de fer se traduit par des troubles du comportement et une diminution des performances intellectuelles, due à une modificaion de l'activité de l'eenzyme intervenant dans le métabolisme des neurotransmetteurs.
Le fer contribue au bon fonctionnement de notre système immunitaire. 

Le magtnésium est un oligo-élement clé dans la transformation d'énergie. il intervient à la transformation des sucres et des graisses en énergie utilisable par le muscle.
Moins de magnésium = moins d'énergie disponible pour le muscle et donc une plus grande fragilité à l'effort, une perte de force. Un déficit plus importante peut se traduire par des spasme ou des crampes musculaires et aller jusqu'à l'asthénie.
le magnésium contribue également à la transmission de l'influx nerveux et à la synthèse des neurotransmetteurs. Un déficit en magnésium peut conduire à une diminution du tuax de mélatonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle essentiel dans l'équilibre des rythmes biologiques, d'où l'apparition de troubles du sommeil et de fatigue.

Source : Echos de la micronutrition N°21 (IEDM)

Partager cet article

Repost 0
Published by Christelle DALLERAC - dans Micronutrition
commenter cet article

commentaires